L’installation d’une climatisation, en particulier dans les régions de forte chaleur, comme à Montpellier ou plus généralement dans le sud de la France est un incontestablement un élément de confort précieux… pourtant faire appel à un professionnel de l’installation, ne dispense pas de quelques éléments de réflexion.

La climatisation n’échappe pas aux règles…

D’abord les conditions d’installation d’une climatisation ne sont pas identiques selon que l’on soit locataire ou propriétaire. Dans le premier cas, il faudra de toute façon en passer par une autorisation officielle du bailleur et, si l’on ne souhaite pas en passer par là, utiliser plutôt des solutions mobiles qui ne nécessitent pas de travaux d’installation et que l’on peut déplacer très souvent. Toutefois ces solutions sont nettement moins performantes que celle d’une climatisation fixe. Si on est propriétaire l’installation de la climatisation peut nécessiter l’accord d’une copropriété ou bien d’autres types d’accords selon que l’on habite dans telle ou telle zone, éventuellement soumises à d’autres règles, comme par exemple celles en rapport avec les monuments historiques pour l’unité extérieure. De manière générale lorsque l’extérieur d’une maison se trouve modifié, un accord de la mairie peut être nécessaire. 

Les unités de climatisation dans le logement.

Pour ce qui est de l’emplacement de la clim à l’intérieur d’un appartement ou d’une maison il faut prendre en compte plusieurs paramètres. 

D’abord réfléchir à la dimension de l’installation au regard de celle du logement et des besoins. Veut-on climatiser plusieurs pièces ou simplement rafraîchir une pièce de vie ? Veut-on privilégier l’esthétique et la sobriété ou le confort ? 

Quel usage souhaite-t-on faire de la climatisation en fonction des autres habitants du foyer : conjoint, enfants, colocataires ou même animaux domestiques… Ce point est important car si la climatisation est un confort, elle peut aussi être source de désaccords, du moins de divergences dont il vaut mieux avoir parlé avant…

En ce qui concerne le placement des unités intérieures, une fois que l’on a réfléchi à ces différents aspects, il faut choisir un emplacement qui favorise la distribution de l’air et qui n’occasionne pas pour autant un inconfort lié à une réception trop directe de l’air. On aura donc intérêt à éviter une arrivée d’air trop directe vers un lit, la table du repas ou encore canapé /fauteuil. 

Il faut aussi éviter de placer l’unité intérieure trop près de fortes sources de chaleur comme, par exemple, grandes fenêtres ou baies très exposées au soleil ce qui aurait pour effet de réchauffer très vite l’air que l’on cherche à refroidir… 

En ce qui concerne les pièces en elles-mêmes, il faut bien sûr, privilégier les pièces à vivre salon voire chambres -en tenant compte des éléments évoqués plus haut. 

Dans l’ensemble il faut aussi réfléchir à la façon dont l’unité intérieure peut contribuer à rafraîchir le logement, ainsi la place et l’orientation de l’unité intérieure de la climatisation peuvent contribuer à rafraichir un couloir, une entrée, une pièce connexe. 

Il faut garder en mémoire que si l’installateur de climatisation peut-être de bon conseil, son client seul connait bien ses propres envies, ses partenaires de vie, son budget et donc les futures utilisations de la climatisation. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *