Climatisation, pompes à chaleur : l’automne et l’hiver arrivent…

Climatisation, pompes à chaleur : l’automne et l’hiver arrivent…

Après une saison chaude durant laquelle les climatisations à Montpellier et dans tout le sud ont fonctionné activement, voici venir le temps des saisons humides ou fraiches, voire froides… La climatisation réversible, comme son nom l’indique, est faite pour pouvoir passer aisément de tel besoin de climatisation d’un logement ou d’un local professionnel -besoin de fraicheur- à un autre – besoin de chaleur. On peut, pour ces périodes de transition et pour la saison qui vient, retenir quelques règles, que votre professionnel de la climatisation pourra vous aider à appliquer ou à préciser.

Entretenir sa climatisation avant l’hiver.

D’abord, après une période d’intense activité, le dispositif de climatisation mérite probablement un entretien, d’autant que la fraicheur peut vite arriver et que s’il y a des enfants ou des personnes âgées à la maison cela peut être vite ennuyeux. La remarque vaut aussi pour les climatisations de locaux professionnels, qui doivent permettre un confort de travail pour concourir au bien être et à la productivité en entreprise. Le nettoyage des filtres, par exemple, ou une révision de l’ensemble de la climatisation peut s’avérer nécessaire pour éviter les ennuis. Par ailleurs, une climatisation est d’autant mieux exploitée que l’on remplit intelligemment les volumes d’air, on peut donc préférer l’orientation vers le bas pour l’hiver, alors qu’on avait plutôt orienté le flux vers le haut en été.

Pompe à chaleur et choix de température.

Si l’on doit s’absenter, on peut laisser le mode chauffage en route pour éviter le gel en optant pour une température de 15/16 degrés qui permet à la climatisation de ne pas avoir à être redémarrée complètement en puissance maximale. Sur la question des température ambiantes, en fonction des besoins et des conseils de l’entreprise de climatisation qui connait l’installation, on peut choisir des températures proches de celles prônées par l’ADEME, l’agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie. 18°/19° dans un séjour ou une salle à manger, 16°/17°/18° dans les chambres (rien n’interdit de monter un peu si l’on y travaille puis de baisser pour dormir), 22°/23° dans la salle de bains, 17°/18° dans les entrées et couloirs, 14°/15° dans les pièces inoccupées s’il y en a. Ces réglages de climatisation sont des indications données par l’agence de l’environnement, elles peuvent être adaptées au mieux aux besoins spécifiques (usages des locaux, besoins des personnes, qualité d’isolation…) et à la configuration des lieux, pour cela les conseils d’un spécialiste en installation et en entretien sont précieux. On peut se souvenir qu’en fonction des personnes, le ressenti peut changer. Un réglage de la climatisation à 24° par exemple pour une personne âgée ou pour un étudiant immobile à sa table n’est pas absurde, même s’il vaut parfois mieux se couvrir que de dépenser trop en énergie. Globalement, on aura intérêt à fermer les portes et fenêtres pour éviter le gâchis, ce qui, bien qu’évident, n’est pas toujours fait.

Climatisation, pompes à chaleur : l’automne et l’hiver arrivent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *